Le quartier général de la guilde des Praetorians. Bienvenue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée de troupes en Arcadie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Empédocle Solaris



Messages : 63
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Arrivée de troupes en Arcadie.   Dim 18 Juil - 2:55

Il fallait plus de soldats. Arcadie prenait une nouvelle ampleur, et ce n’était pas pour déplaire au Prince Solaris. Néanmoins, avec cette population toujours grandissante venaient de nouvelles responsabilités : la défense, la sécurité, avaient toujours été des domaines auxquels le jeune homme s’appliquaient à mettre des points d’honneurs. Et jusqu’ici, sa prévoyance avait payé : pas de criminalité dans ses rues, et les guerres avaient été évitées avec les royaumes voisins. Mais en grandissant, la principauté prenait un nouvel intérêt économique et les convoitises, qu’elles soient extérieures ou intérieures, étaient attisées. C’est pourquoi le jeune homme, sur les conseils avisés de son prédécesseur, le prince de Troie, se chargea lui-même de recruter des professionnels pour composer et surtout renforcer les effectifs militaires d’Arcadie. Il reçut plusieurs réponses positives des garnisons de diverses régions : il fut amené à signer des contrats pour permettre à des militaires étrangers, mais qui recevront des formations complémentaires de la culture militaire d’Arcadie, de s’implanter dans la principauté.

Il leur faudrait évidemment un chef, en tout cas plusieurs chefs militaires pour s’occuper de chaque régiment : ce n’étaient pas simplement des soldats, mais différentes classes de soldat : il recevrait des moines, des archers, des guerriers, des cavaliers, des lanciers… Ce beau monde n’avait pas forcément les mêmes affinités ni les mêmes codes. Autolycus, son père spirituel, s’était d’ores et déjà proposé pour mener la formation des cavaliers, selon l’antique tradition de son lointain pays. Charlotte, la fille du vieux Lucyan, ce mystérieux Nécroment qui faisait partie de La Meute, l’ancien groupe de combat d’Autolycus, pourrait éventuellement s’occuper des guerriers et lui-même saurait prendre en charge la formation des lanciers. Mais quand bien même. Et ses absences, récurrentes, auprès des ambassadeurs des autres royaumes, ou pour ses conseils administratifs, comment les combler ? Non, il lui faudrait une nouvelle structure militaire.

Tout ceci préoccupait Empédocle. Lucyan le rassurait, avec cette espèce de rudesse qui faisait le charme du personnage. Il lui promettait de fournir l’équipement et de faire de l’armée d’Arcadie, une prestigieuse puissance militaire avec un uniforme impeccable. Mais Empédocle ignorait toujours à quoi s’attendre.

Finalement, il eut des nouvelles de ses troupes. On lui envoya un aigle, qui, à tire d’ailes, se rendit en Arcadie : les nouveaux régiments s’assemblaient dans le désert kournan, et s’apprêtaient à marcher sur la douce capitale d’Arcadie. D’ici quelques jours, ils seraient là. On chargea Lucyan de dresser les camps d’habitation des militaires, on construisit des casernes pour le stationnement des troupes, très rapidement, avec des rondins de bois, avant de prévoir la construction de structures définitives. Le port se para des couleurs nationales et Ginsburg y reçut l’équipement des militaires.

La phalange débarqua. Chaque régiment comportait 400 hommes, et il y avait 5 régiments, ce qui faisait un total de 2000 hommes. Empédocle, à cheval, les inspecta. Les lanciers étaient d’Elon, et avaient la peau bronzée et le regard clair. Les guerriers, pour la plupart, venaient des Cimefroides, le visage buriné et l’expression renfrognée, mélange de nains et de Norns. Les moines étaient de Cantha, le visage impassible et le teint très pâle, formés à Shin Jea. Les rôdeurs étaient fils de la Tyrie, le regard d’acier, leurs rapaces volant haut dans les cieux paisibles d’Arcadie. Enfin, les cavaliers étaient montés sur des Kirins, envoyés spéciaux de l’armée impériale, hommage de l’Empereur aux services impeccables qu’avait fournis Alexiane Van Heidegger, à la fois en liquidant Shiro et en occupant la chaire de doyenne de l’université. Empédocle s’entretint rapidement avec les gradés de chaque régiment, leur indiquant, dans leur dialecte natal, leurs logements et leurs casernes.

Il convoqua ensuite le maréchal Yoan Solaris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ndsl.forumsactifs.com
 
Arrivée de troupes en Arcadie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nulla Dies Sine Linea [NDSL] :: Arcadia [RP] :: La Caserne-
Sauter vers: